Les conséquences d’un crédit refusé ?

crédit refusé

Une demande de crédit se présente quelque fois comme une solution miracle à un contexte de vie difficile. Cela dit, les organismes financiers comme les banques ont parfaitement le droit de refuser la requête. Un crédit refusé se motive par plusieurs raisons, néanmoins les conséquences sont pénalisantes dans un pays où le crédit règne en maitre. Focus sur les répercussions négatives d’un refus de prêt.

Quelles sont les principales conséquences d’un crédit refusé ?

La contestation d’une demande de crédit cause un réel préjudice à l’emprunteur puisque ce dernier doit patienter sur un délai imparti de 6 mois minimum avant de pouvoir déposer une nouvelle demande. La durée varie en fonction du nombre et des facteurs du crédit refusé exposés par les banques et les institutions financières.

L’influence majeure du nombre

Un refus de crédit et un enregistrement auprès de la ZEK qui ne compromet pas votre solvabilité tant que le cumul ne va pas au-delà d’une troisième comptabilisation. Quand ce quota est atteint, une nouvelle tentative de demande de prêt sera automatiquement refusée.

La première erreur fatale à l’image d’un emprunteur se trouve dans le dépôt de dossiers à de multiples établissements simultanément. À supposer que toutes les demandes soient rejetées puisque certaines conditions de base ne sont pas remplies suivant les instructions de la loi LCC, le cumul comptabilisé va dépasser la limite. Les nouvelles demandes de prêt vont être délicates et compliquées à l’avenir.

Cette situation reflète la nécessité de faire appel aux services d’un courtier pour déposer les demandes de crédit dans l’ordre et de façon réfléchie. Il prendra donc le temps de sélectionner les institutions financières qui donneront plus de chance à votre profil, donc de vous accorder le prêt et préparera au mieux votre demande de crédit. Dans le cas d’un rejet, la ZEK ne retiendra qu’une unique notification et non plusieurs, ce qui vous laissera donc la possibilité de préparer différemment votre dossier.

Tenter une demande de crédit avec une poursuite : est-ce une bonne idée ?

Il est inutile de chercher à déposer un nouveau dossier de crédit quand on a obtenu un refus de la part d’une institution financière. Manifestement, cette dernière et tous les établissements qui octroient un prêt sont astreints à rejeter la requête d’une personne qui dispose déjà de plus d’une poursuite dans leur extrait. Cette obligation se limite par la Loi suisse sur le Crédit à la Consommation ou LCC.

Cette nouvelle demande va également ternir votre image auprès de certains établissements. Ils refuseront votre demande mais ils enregistreront vos données dans leurs bases personnelles. Donc, même si vous avez fait le nécessaire pour régler votre situation et vous déposer une autre requête, il sera fort probable que l’entité décline le prêt. Ceci en raison de votre historique enregistré en interne.

Au bout du compte, faire une demande de crédit avec des poursuites est une mauvaise idée. En effet, l’accès à un prêt va être particulièrement difficile, voire impossible dans l’avenir. Là aussi, la meilleure solution est de faire appel au service de Lica qui saura comment régler cette situation. Ensuite, vous pourrez à nouveau soumettre une nouvelle demande.

Comment les banques et les institutions financières sont au courant de votre situation ?

En Suisse, la solvabilité d’un individu qui contracte un prêt est particulièrement importante. Comme susmentionnée, la ZEK fait partie de ces établissements d’enregistrement. C’est une centrale d’information de prêt qui archive les informations de solvabilité des emprunteurs particuliers. Les données de solvabilité, qu’elles soient positives ou négatives se stockent dans plusieurs registres différents.

La ZEK recueille les informations suivantes qui vous concernent :

  • La totalité de vos obligations en cours et/ou déjà contractées antérieurement ;
  • L’acquittement ou non de vos obligations ;
  • Le répertoire de votre demande de crédit, avec les mentions de validation ou non.

Si votre dossier de demande de crédit a été déposé auprès d’une banque, le refus de crédit est automatiquement enregistré à la ZEK. Ceci pendant une durée de 6 mois et une notification est liée à l’inscription.

Les banques consultent spontanément le répertoire de cet organisme avant de valider un prêt. Ils auront également accès à votre historique de poursuite incluant celle que vous avez déjà résolue. La ZEK utilise des codes pour indiquer le motif du refus de crédit. Les causes de rejet courantes concernent le manque de budget ou un engagement trop lourd pour pouvoir souscrire à un prêt.

Toutefois, faire appel au service d’un courtier pour contracter un prêt est plus qu’opportun. Ce dernier s’abstiendra de contacter une banque pour déposer votre dossier s’il constate que votre demande risque d’être refusée. Dans ce cas, vous obtiendrez un préavis et vous éviterez ainsi une inscription inutile dans le fichier central de la ZEK.

Est-il possible de régler une notification d’un crédit refusé déposée par une institution financière ?

Il est important de voir les côtés positifs de ce contexte ardu et problématique. Tout d’abord, l’emprunteur a la possibilité de consulter son extrait de la ZEK et ceci gratuitement. Cette option vous donnera l’occasion de vérifier les points cumulés ainsi que les motifs prononcés par la banque sous forme de code. La bonne nouvelle c’est que vous pouvez rectifier le tir, et débarrasser votre compte des données de solvabilité négatives pour que tous les voyants virent au vert afin de faciliter vos futures demandes de crédit. Pour régler cette situation, l’accompagnement d’un professionnel est également vivement recommandé ! Sa présence vous sera très utile grâce à ses profondes connaissances du domaine financier et il pourra vous indiquer comment agir avec chaque code présent dans votre extrait du registre ZEK.

Quels sont les codes couramment utilisés dans les archives de la ZEK ?

Les codes les plus fréquemment utilisés lors d’un enregistrement sont les suivants :

  • Code 00 : l’obligation de remboursement n’est pas honorée à temps ;
  • Les codes 01 et 02 : une nouvelle demande de crédit est lancée, l’obligation de remboursement est respectée ;
  • Code 03 : le prêt ou le leasing en cours affiche un retard de paiement mensuel. L’enregistrement est valable pendant 5 ans ;
  • Code 04 : le prêt ou le leasing en cours subit un retard de paiement flagrant. Le concerné a eu recours à une demande de réduction. L’enregistrement est toujours valable pendant 5 ans ;
  • Code 05 : l’emprunteur est en cessation de paiement et la banque a perdu une somme importante. L’inscription est valide pendant 5 ans.

Les solutions proposées par Lica en cas d’un crédit refusé

Effectuer votre demande de prêt avec Lica c’est vous garantir un taux d’acceptation élevé. Meilleur qu’en effectuant votre demande directement auprès d’une institution financière. En plus chez Lica vous bénéficier des meilleurs taux du marché et d’un cashback allant jusqu’à 5’000.- en plus de votre financement ! Pourquoi donc payer plus cher ailleurs ?

Si on vous a refusé votre prêt, pas de panique ! Surtout ne faites pas d’autre demande supplémentaire et soumettez votre dossier à Lica. Nos spécialistes vous assisteront jusqu’à l’obtention de votre financement et vous proposerons des solutions avantageuses pour régler la situation.

En continuant à utiliser ce site web, vous acceptez que les cookies ou d’autres technologies similaires soient utilisés. Plus d'informations ici.

Envoyez-nous votre candidature :

votre Évolution est entre vos mains !

Choisissez votre langue et posez vos questions !

Choisissez le crédit qui répond à vos besoins !

Taux d'acceptation le plus élevé de Suisse
Votre demande en moins de 2 minutes
Les meilleures conditions du marché
Une réponse en moins de 24h
Aucun frais de dossier
✓ Taux d'acceptation le plus élevé de Suisse
✓ Votre demande en moins de 2 minutes
✓ Les meilleures conditions du marché
✓ Une réponse en moins de 24h
✓ Aucun frais de dossier

Crédit personnel

3'000.- à 400'000.-
Taux à partir de 3.9%
Go !

Crédit immobilier

250'000.- à 3'000'000.-
Taux à partir de 0.75%
Go !

Crédit PME

50'000.- à 1'000'000.-
Taux à partir de 2.9%
Go !