Comment fonctionne la fiscalité du crédit privé en Suisse ?

fiscalité du crédit privé

Avez-vous déjà entendu dire qu’une déduction fiscale était possible lorsque l’on possède un crédit privé. Qu’en est-il réellement et comment se passe la fiscalité du crédit privé en Suisse ? Petit zoom sur le sujet afin d’en apprendre davantage et surtout de vous faire économiser des impôts lorsque c’est possible !

La possibilité d’obtenir une déduction fiscale pour son crédit privé

Le fait de contracter un crédit permet de réduire le montant de ses impôts. Ceci, à conditions de savoir comment le déclarer aux impôts pour profiter des meilleurs avantages fiscaux possibles. Qu’est-il donc possible de déduire lorsqu’on a une dette privée ?

Le fait d’avoir un contrat de crédit en cours signifie que vous êtes sur un engagement de remboursement d’un montant fixe sur une période donnée. Ce montant en question est composé des 2 éléments suivants :

  • la somme que vous avez empruntée et que vous devez rendre (l’amortissement) ;
  • les intérêts générés par cet emprunt.

Vous pouvez déjà noter que ces intérêts sont déductibles de vos impôts, à condition de les ajouter dans votre déclaration d’impôts. Les intérêts générés par votre emprunt viennent en effet réduire votre revenu. Ceci à donc pour conséquence de diminuer votre revenu imposable et de vous faire payer moins d’impôt.

Après les intérêts, déduire le montant de sa dette

En effet, déduire les intérêts payés de votre crédit vous permettra de diminuer vos revenus et déduire le montant de votre dette, réduira le montant de votre fortune.

Moins de revenu et moins de fortune = moins d’impôt !

Voici concrètement comment déclarer votre crédit dans le logiciel “VaudTax” qui est valable pour les contribuables imposés dans le canton de Vaud.

Dans la section “Dette”, complétez les informations demandées par le logiciel dans l’onglet “Autres dettes privées”. Voici une capture d’écran qui vous montre un exemple concret de déclaration.

Selon le système VaudTax, il vous suffira de compléter les informations suivantes pour bénéficier de vos économies fiscales en relation avec vos prêts.

  • nom du créancier (la banque, l’institution ou le prêteur à qui vous devez de l’argent) ;
  • adresse du créancier ;
  • numéro du compte ou du contrat ;
  • total des intérêts payés sur la période concernée ;
  • montant de la dette au 31.12.

Une fois ces différentes informations complétées, le logiciel se chargera automatiquement d’effectuer les bonnes déductions sur votre revenu et sur votre fortune.

Connaitre le montant de l’intérêt annuel que vous payez

Vous souhaitez tout savoir concernant votre fiscalité du crédit privé ? Commencez par vous vous renseigner concernant le montant total de vos intérêts à l’année. En fonction de la banque ou du créancier, certains contrats de crédit ne mentionnent pas toujours forcément bien la décomposition entre les intérêts et le remboursement. Relisez donc attentivement votre contrat et n’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’aide.

Notez cependant que durant la première période de l’année, c’est-à-dire entre janvier et mars, votre établissement financier qui vous a octroyé le prêt privé est dans l’obligation de vous faire parvenir une attestation d’intérêts pour l’année précédente. Dans le cas où la banque (le prestataire ou toute autre entité bancaire et établissement de prêt) omet de vous fournir cette attestation, vous êtes en droit de la réclamer sans frais. Les démarches à suivre pour en faire la demande sont généralement très simples. Toutefois, Lica peut également vous assister si vous rencontrer des difficultés avec votre banque.

La réduction d’impôt est-elle importante ?

Bien que toutes les réductions d’impôts à payer soient appréciable, il est tout à fait naturel que vous vous demandiez si la vôtre sera conséquente ou non. En fait, le gain dépendra essentiellement de la situation de chaque contribuable selon certains critères précis. Comme par exemple, le taux d’imposition, le lieu de taxation, la situation familiale et également le montant de l’intérêt que vous payez.

En tout cas, qu’elle soit conséquente ou non, vous ne perdez rien. Bien au contraire, il s’agira toujours d’une réduction plus ou moins importante dont il serait dommage de ne pas profiter.

Si vous souhaitez connaître précisément le montant de l’économie potentielle, n’hésitez pas à nous solliciter pour obtenir une simulation précise des économies que vous pourriez réaliser. Une analyse est toujours gratuite chez Lica !

La fiscalité du crédit privé comparée au leasing

Considérons un cas concret : Vous devez acheter un véhicule et vous hésitez encore entre un crédit ou un leasing. A la base, le leasing semble présenter des taux d’intérêts forts intéressants. Notez cependant que contrairement au crédit privé, les intérêts du leasing ne sont pas déductibles de vos impôts et ne vous feront donc pas réaliser des économies d’impôt.

Le fait est que les leasings sont davantage considérés comme étant des locations et non des prêts. Et à titre de location, vous ne pourrez pas jouir d’une déduction d’impôts. En revanche la fiscalité du crédit privé veut que vous ayez l’avantage d’être directement propriétaire de votre véhicule dès l’achat, tout en ayant la possibilité de déduire les intérêts payés de vos impôts.

Vous êtes maitre de vos décisions avec un crédit privé !

Lorsque vous souscrivez un crédit privé au profit d’un leasing, toutes les décisions concernant votre véhicule vous appartiennent. Vous pouvez par exemple choisir vos couverture d’assurance, acheter ou vendre votre voiture ou même la louer. Au contraire, avec un leasing vous serez contraint de souscrire une assurance casco collision et vous ne pourrez pas revendre ou louer votre véhicule comme vous le souhaitez.

Autre point important à noter : Avec le crédit, vous n’aurez pas à régler des frais supplémentaires pour cas de dépassement du kilométrage ou en cas de résiliation anticipée du contrat. De ce fait, pensez à bien étudier chaque cas avant d’arrêter votre choix entre un leasing ou un crédit privé.

La solution pour jouir du meilleur en termes de fiscalité du crédit privé

Pour être certain de jouir de la meilleure fiscalité du crédit privé, ayez recours aux services de Lica. Nous nous chargerons du traitement de votre demande en peu de temps, sans engagement et sans frais. Vous pourrez obtenir un bien meilleur taux en sélectionnant la meilleure solution et obtenir votre réponse en moins de 24h. De plus, Lica vous accompagne également sans frais sur des questions complexes en relation avec vos emprunts.

Notre conclusion sur la fiscalité du crédit privé

Un crédit restera toujours une charge supplémentaire dans votre budget. Cependant, il est fort appréciable de profitez d’une solution de prêt compétitive et également déductible de vos impôts.

Malheureusement, beaucoup de personnes ne pensent pas forcément à déclarer leurs crédits privés. Souvent par manque de connaissance ou par peur de faire une erreur. Il arrive également que des spécialistes du sujet, comme une fiduciaire par exemple, oublient simplement de déclarer votre crédit.

Si vous avez encore des doutes sur le sujet, notre équipe spécialisée est toujours disponible pour vous répondre 7 jours/7 à vos questions. Sollicitez-nous pour plus de renseignements et nous serons heureux de vous répondre.

En continuant à utiliser ce site web, vous acceptez que les cookies ou d’autres technologies similaires soient utilisés. Plus d'informations ici.

Envoyez-nous votre candidature :

votre Évolution est entre vos mains !

Choisissez votre langue et posez vos questions !

Choisissez le crédit qui répond à vos besoins !

Taux d'acceptation le plus élevé de Suisse
Votre demande en moins de 2 minutes
Les meilleures conditions du marché
Une réponse en moins de 24h
Aucun frais de dossier
✓ Taux d'acceptation le plus élevé de Suisse
✓ Votre demande en moins de 2 minutes
✓ Les meilleures conditions du marché
✓ Une réponse en moins de 24h
✓ Aucun frais de dossier

Crédit personnel

3'000.- à 400'000.-
Taux à partir de 3.9%
Go !

Crédit immobilier

250'000.- à 3'000'000.-
Taux à partir de 0.75%
Go !

Crédit PME

50'000.- à 1'000'000.-
Taux à partir de 2.9%
Go !